L’Ontario suspend la hausse prévue de la taxe sur la bière

Le gouvernement de l’Ontario maintient les coûts bas et soutient les secteurs de l’accueil et de l’alcool dans la province en suspendant la hausse des taux de majoration de la LCBO et de la taxe de base sur la bière, une hausse estimée à 4,6 % qui devait entrer en vigueur le 1er mars 2024. Cette hausse aurait résulté de l’indexation des taux à l’inflation, hausse que le gouvernement a systématiquement suspendue au cours des six dernières années, une mesure qui se traduit par un allégement d’approximativement 200 millions de dollars. Ce nouveau gel sera maintenu pendant deux ans, soit jusqu’au 1er mars 2026.

« Notre gouvernement recherche constamment des moyens de rendre la vie plus abordable pour les familles de l’Ontario en remettant de l’argent dans leurs poches », a déclaré le premier ministre Doug Ford. « Que ce soit en suspendant les hausses de la taxe sur la bière ou en réduisant la taxe sur l’essence, nous maintenons les coûts bas pour les entreprises et les familles partout dans la province. »

Cette mesure s’inscrit dans le cadre de la décision du gouvernement d’accroître le choix et la commodité pour les consommateurs tout en soutenant la transition du secteur de la bière vers un nouveau marché de vente au détail de l’alcool. Au plus tard le 1er janvier 2026, les consommateurs pourront acheter du vin, de la bière, du cidre et des boissons alcoolisées prêtes à boire dans les épiceries, grandes surfaces et dépanneurs participants dans la province.

« Notre gouvernement donne suite à son engagement d’offrir du choix et de la commodité aux consommateurs, tout en apportant de la certitude et de la stabilité aux secteurs de l’alcool et de l’accueil », a indiqué Peter Bethlenfalvy, ministre des Finances. « Alors que nous préparons la transition vers un nouveau marché de vente au détail de l’alcool, la suspension des taux de majoration de la LCBO et de la taxe de base sur la bière donnera un coup de pouce aux entreprises en offrant des économies aux consommateurs et en aidant les brasseurs à réinvestir dans leurs activités et leurs travailleurs. »

Dans les mois qui viennent, le gouvernement continuera de tenir des rencontres et des consultations avec les partenaires de l’industrie, les producteurs d’alcool locaux et d’autres parties prenantes pour assurer une transition sûre, stable et harmonieuse vers un nouveau marché. La province procédera également à un examen ciblé des taxes et des droits sur la bière, le vin et les boissons alcoolisées dans le but de promouvoir un marché plus compétitif au profit des producteurs et des consommateurs de l’Ontario.

Ontario Government

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*