Les enfants âgés de cinq ans et plus sont admissibles à la première dose de rappel

Le gouvernement de l’Ontario élargit l’admissibilité aux premières doses de rappel du vaccin contre la COVID-19 aux enfants âgés de cinq à onze ans pour leur offrir une protection supplémentaire avant la nouvelle année scolaire.

À partir de 8 h le jeudi 1er septembre, les parents et les fournisseurs de soins d’enfants âgés de cinq à onze ans pourront prendre rendez-vous pour une dose de rappel pédiatrique du vaccin contre la COVID-19 sur le Portail pour la vaccination contre la COVID-19 ou en appelant l’InfoCentre provincial pour la vaccination au 1-833-943-3900. Les personnes admissibles peuvent également prendre rendez-vous directement auprès des bureaux de santé publique qui utilisent leur propre système de prise de rendez-vous, des cliniques de vaccination dirigées par des Autochtones, des fournisseurs de soins de santé participants et des pharmacies participantes.

Les enfants admissibles peuvent recevoir leur première dose de rappel à un intervalle recommandé d’au moins six mois après leur dose la plus récente. Les parents qui ont des questions sont invités à s’adresser à leur professionnel de la santé, à l’InfoCentre provincial pour la vaccination ou au service de consultation de SickKids sur le vaccin contre la COVID-19, afin de faire un choix éclairé pour leur famille.

« Rester à jour en ce qui concerne les vaccins et les rappels de vaccins contre la COVID-19 demeure la meilleure façon de maintenir les gens en bonne santé et hors des hôpitaux, et de s’assurer que l’économie de l’Ontario reste ouverte, a déclaré Sylvia Jones, vice-première ministre et ministre de la Santé. L’élargissement de l’accès aux doses de rappel pour les enfants de cinq à onze ans donnera aux parents l’occasion de se protéger, et de protéger leur famille et leur communauté cet automne, alors que les enfants retourneront à l’école et que les gens passeront plus de temps à l’intérieur. »

En prévision de l’approbation d’un vaccin bivalent contre la COVID-19, qui pourrait offrir une protection plus ciblée contre les variants Omicron, la province collabore avec les bureaux de santé publique et les partenaires du secteur pour s’assurer que les doses sont prêtes à être administrées dès que l’approvisionnement sera reçu du gouvernement fédéral. Les détails concernant le calendrier de vaccination et l’admissibilité au vaccin bivalent contre la COVID-19 seront communiqués lorsque Santé Canada fournira des renseignements et des directives supplémentaires.

En plus des nombreux outils déjà en place pour assurer la sécurité des Ontariennes et des Ontariens, sur la recommandation du médecin hygiéniste en chef, l’Ontario met à jour les directives de santé publique pour gérer la pandémie de COVID-19 pendant la saison des maladies respiratoires cet automne. Voici quelques points saillants :

  • Si vous êtes en contact avec une personne qui a été déclarée positive à la COVID-19, continuez à vous autosurveiller pour détecter les symptômes. Il n’est plus nécessaire de s’isoler, mais vous devez porter un masque pendant dix jours lorsque vous êtes en public.
  • Si vous présentez des symptômes de la COVID-19, tels que fièvre, toux ou écoulement nasal, restez à la maison. Ne vous rendez pas à l’école, au travail ou à des événements sociaux jusqu’à ce que la fièvre ait disparu et que les symptômes s’améliorent, faites un test antigénique rapide ou, si vous y êtes admissible, un test PCR. Portez un masque pendant les dix jours qui suivent et évitez les visites non essentielles chez les personnes et dans les milieux à risque.

« Alors que nous mettons à jour nos directives en matière de santé publique, la prévention de la COVID-19 et d’autres infections est essentielle pour assurer la sécurité et la santé de nos familles, de nos écoles et de nos collectivités, a déclaré le Dr Kieran Moore, médecin hygiéniste en chef. J’encourage vivement les Ontariennes et les Ontariens à profiter des vaccins et des doses de rappel qui leur sont recommandés et disponibles, ce qui inclut maintenant la disponibilité d’une dose de rappel pour les enfants âgés de cinq à onze ans. Les Ontariennes et les Ontariens sont également encouragés à se protéger les uns les autres en respectant les conseils de santé publique, notamment en restant à la maison et en prenant des précautions s’ils sont malades. »

Avec les vaccins propres à Omicron à l’horizon, l’élargissement de l’admissibilité aux rappels, l’accès continu aux tests et aux antiviraux, et la mise à jour des conseils de santé publique, les Ontariennes et les Ontariens disposent des outils nécessaires pour prendre les décisions les meilleures pour eux-mêmes sur la façon de rester en sécurité, en bonne santé et hors des hôpitaux, alors que la province poursuit ses efforts pour soutenir la relance et la reconstruction du système de santé.