L’Ontario fera passer le salaire minimum à 15 dollars l’heure

Dans le cadre de sa mise à jour économique de l’automne 2021, le gouvernement de l’Ontario proposera un projet de loi qui, s’il est adopté, fera passer le salaire minimum général de 14,35 $ à 15,00 $ à compter du 1er janvier 2022. En vertu des modifications proposées, le salaire minimum des serveurs de boissons alcoolisées serait éliminé et ces derniers auraient droit au salaire minimum général. Les étudiants de moins de 18 ans, les travailleurs à domicile, ainsi que les guides de chasse, de pêche et d’aventure pourraient également voir une augmentation du taux de leur salaire minimum.

Le premier ministre Doug Ford, ainsi que Monte McNaughton, ministre du Travail, de la Formation et du Développement des compétences, et Peter Bethlenfalvy, ministre des Finances, ont fourni plus de détails à ce sujet.

« Les travailleurs ontariens sont les héros méconnus de cette pandémie. Ils ont approvisionné les magasins, assuré le fonctionnement de notre chaîne logistique et permis à tant d’entre nous de savourer un bon repas en famille et entre amis dans les restaurants locaux, a déclaré le premier ministre Doug Ford. Quand nous avons demandé aux dirigeants syndicaux quelles étaient leurs priorités, l’augmentation du salaire minimum figurait en tête de liste. Alors que le coût de la vie continue d’augmenter, notre gouvernement est fier d’être à l’œuvre pour les travailleurs et de veiller à ce qu’ils aient plus d’argent dans leurs poches en augmentant le salaire minimum. »

Les serveurs de boissons alcoolisées reçoivent un salaire inférieur au salaire minimum général, car il est entendu que l’écart est généralement compensé par les pourboires des clients. Toutefois, il est fréquent que les pourboires soient mis en commun et redistribués entre les membres du personnel, faisant en sorte qu’il est de plus en plus difficile pour bon nombre d’entre eux de joindre les deux bouts. Si le projet de loi est adopté, les serveurs de boissons alcoolisées seront traités plus équitablement et verront une augmentation sans précédent de 19,5 % de leur salaire minimum, lequel passera de 12,55 $ l’heure au salaire minimum de 15 $ l’heure.

Alors que le gouvernement présente son projet de loi visant à augmenter le salaire minimum, le coût de la vie a augmenté considérablement au cours des derniers mois, sans que les salaires de bon nombre de travailleurs suivent le rythme.

« Au cours des dernières semaines, notre gouvernement a mis en place un nombre historique de réformes pour rétablir l’équilibre, a affirmé le ministre McNaughton. En s’appuyant sur ces mesures, notre gouvernement veille aujourd’hui à ce que les travailleurs qui ont besoin de notre soutien reçoivent leur juste part de l’activité économique. Nous continuerons d’utiliser tous les outils à notre disposition pour aider les travailleurs de notre province à mener une carrière intéressante qui leur permettra de gagner un meilleur salaire et d’améliorer leurs conditions de vie et celles de leurs proches. »

Le projet de loi prévoit également l’augmentation des taux de salaire minimum comme suit :

  • Le salaire minimum des étudiants de moins de 18 ans travaillant 28 heures ou moins par semaine pendant l’année scolaire, un congé scolaire ou l’été passera de 13,50 $ l’heure à 14,10 $ l’heure.
  • Le salaire minimum des travailleurs à domicile (rémunérés pour un travail à leur domicile pour le compte d’un employeur) augmentera de 15,80 $ l’heure à 16,50 $ l’heure.
  • Le salaire des guides d’aventure et de pêche est actuellement établi au taux minimum de 71,75 $ pour moins de cinq heures de travail consécutives dans une journée et de 143,55 $ pour cinq heures de travail ou plus dans une journée. Le nouveau taux proposé portera le taux minimum à 75,00 $ pour moins de cinq heures de travail consécutives dans une journée et de 150,05 $ pour cinq heures de travail ou plus dans une journée.

« Nous sommes extrêmement reconnaissants envers les travailleurs ontariens. Ces femmes et ces hommes dédiés ont veillé à approvisionner nos magasins et à assurer le bon fonctionnement des chaînes logistiques tout au long de la pandémie, a déclaré Peter Bethlenfalvy, ministre des Finances. Nous reconnaissons toutefois que pendant trop longtemps, ils ont été laissés pour compte et que les salaires de bon nombre d’entre eux n’ont pas suivi l’augmentation du coût de la vie. Ces travailleurs étaient là pour soutenir notre province, alors maintenant, c’est au tour de notre gouvernement de les soutenir. Les travailleurs ontariens devraient voir leurs conditions s’améliorer, et non pas se dégrader. »

Les modifications proposées s’inscrivent dans le cadre d’efforts plus vastes déployés par le gouvernement pour soutenir, protéger et attirer les travailleurs et faire de l’Ontario un excellent endroit où vivre, travailler et élever une famille. Le gouvernement présentera son plan pour protéger les progrès de l’Ontario contre la COVID-19 et jeter les bases solides pour la relance et la prospérité de la province définies dans son document Perspectives économiques et revue financière de l’Ontario 2021 qui sera publié le 4 novembre 2021.