L’Ontario marque la Journée mondiale de la lutte contre la traite d’êtres humains

Aujourd’hui, Jill Dunlop, ministre associée déléguée au dossier de l’Enfance et à la Condition féminine, et Sylvia Jones, solliciteure générale, ont publié la déclaration suivante sur la Journée mondiale de la lutte contre la traite d’êtres humains :

« Nous nous joignons aujourd’hui aux pays du monde entier en cette Journée mondiale de la lutte contre la traite d’êtres humains pour mieux faire prendre conscience de la traite des personnes, un des crimes qui connaît la plus forte croissance dans le monde entier. Le thème de cette année met à l’honneur les premiers intervenants qui travaillent en première ligne pour mettre un terme à la traite des personnes.

Alors que nous marquons cette importante journée, notre gouvernement est fier de saluer les nombreux fournisseurs de services, partenaires communautaires et corps de police de partout en Ontario qui font un travail important pour prévenir ce crime, aider les survivants et traduire les coupables en justice.

Au cours des derniers mois, ceux qui travaillent en première ligne ont été confrontés à des difficultés sans précédents quant aux actions pour éliminer la menace toujours présente de la traite des personnes et pour continuer de fournir du soutien aux victimes durant l’éclosion de COVID-19. Nous apprécions profondément leur dévouement indéfectible.

Notre gouvernement a contribué à soutenir ces travailleurs de première ligne en accordant un fonds d’aide de 40 millions de dollars, qui a aidé à supporter les coûts accrus des fournisseurs de services en établissement, y compris les maisons d’hébergement pour femmes. Nous avons également versé 2,7 millions de dollars dans les services aux victimes et un million de dollars supplémentaire pour aider les organismes de première ligne à soutenir les personnes qui sont victimes ou qui sont à risque d’agression sexuelle, de traite des personnes ou de violence sexiste, durant l’éclosion de COVID-19.

Notre gouvernement agit fermement pour combattre la traite des personnes et mettre un terme à l’exploitation sexuelle des enfants avec une nouvelle Stratégie de lutte contre la traite des personnes de 307 millions de dollars, présentée plus tôt cette année. Cette stratégie comprend un plan global visant à accroître la sensibilisation, à protéger les victimes et à intervenir tôt, à soutenir les survivants et à tenir les délinquants responsables de leurs actes.

La traite des personnes a des effets dévastateurs sur la vie des victimes, des familles et des communautés. Elle englobe l’exploitation sexuelle et le travail forcé, la grande majorité des victimes étant des femmes et des jeunes filles. Plus des deux-tiers des cas signalés à la police au Canada le sont en Ontario.

Nous profitons de cette occasion pour remercier tous nos partenaires communautaires et les fournisseurs de services de première ligne, et nous réaffirmons notre engagement à lutter contre la traite des personnes. Cette bataille est loin d’être gagnée, mais nous croyons qu’en travaillant ensemble, nous protégerons mieux les personnes les plus vulnérables et veillerons à garder nos communautés sécuritaires. »