Augmentation significative du nombre de tests en laboratoire en Ontario

L’Ontario a considérablement renforcé sa capacité de dépistage de la COVID-19 et de recherche des contacts, ce qui a permis aux experts de la santé de mieux repérer les cas de COVID-19 et d’appuyer les efforts visant à arrêter la propagation du virus au sein de la collectivité, dans les foyers de soins de longue durée et d’autres milieux collectifs. En partenariat avec Santé Ontario, Santé publique Ontario, les bureaux de santé publique et les laboratoires hospitaliers et communautaires de la province, le gouvernement a mis en place un système intégré de tests en laboratoire qui fait de la province le chef de file au pays en termes de nombre de tests quotidiens par habitant.

« Nous avons travaillé sans relâche pour mettre en place un vaste et rigoureux programme de dépistage ― un programme qui est essentiel pour notre lutte contre ce virus mortel, a déclaré le premier ministre Ford. Nous avons maintenant dépassé notre objectif de 16 000 tests par jour, dont beaucoup visent à protéger les résidents et le personnel de nos foyers soins de longue durée. Cette étape importante constitue une base solide pour la réouverture progressive de notre économie et le retour au travail des Ontariens et Ontariennes, dont nous continuerons à protéger la santé et à assurer la sécurité. »

Le dépistage a lieu dans les hôpitaux, les foyers de soins de longue durée, les foyers de groupe, les refuges, les centres de garde d’enfants d’urgence et d’autres milieux collectifs. Une fois les échantillons prélevés auprès du personnel de première ligne, des patients, des résidents et des enfants, les laboratoires sont généralement en mesure de traiter les tests et d’en communiquer les résultats dans un délai de 24 à 48 heures. Le 2 mai 2020, la province a publié une mise à jour de son orientation à l’intention du secteur de la santé afin d’assurer une approche uniforme à l’échelle de la province et d’orienter la prise de décisions en matière de dépistage auprès des groupes de population prioritaires.

À ce jour, l’Ontario a effectué plus de 342 000 tests, dont les résultats ont été communiqués aux patients via un portail en ligne convivial. Ce portail a été conçu pour alléger le fardeau des travailleurs et travailleuses de première ligne et leur permettre de concentrer leurs efforts sur la lutte contre la COVID-19.

« Grâce aux efforts conjugués de ce groupe diversifié d’experts de la santé, nous avons amélioré notre programme de dépistage et considérablement renforcé sa portée à l’échelle provinciale, faisant de l’Ontario un chef de file au pays dans ce domaine, a souligné la vice-première ministre et ministre de la Santé, Christine Elliott. Nous avons atteint et dépassé nos objectifs en matière de tests. C’est une étape essentielle pour enrayer la propagation du virus, tant au sein de la collectivité que dans nos foyers de soins de longue durée et d’autres espaces de vie partagés. »

Le nouveau système intégré de tests en laboratoire renforcera le système de soins de santé et le réseau de laboratoires provinciaux bien au-delà de la pandémie de COVID-19. Il compte plus de 20 organismes dont il coordonne la gestion des ressources afin de les mettre à profit à l’échelle de la province. Pour ce faire, il communique quotidiennement avec les organismes et met en œuvre des processus afin de répondre aux besoins opérationnels, notamment en ce qui a trait aux points suivants :

  • L’approvisionnement et le réapprovisionnement en fournitures, l’utilisation des stocks prévue au jour le jour et d’autres questions connexes
  • L’information sur l’équipement
  • La capacité et les progrès techniques
  • Les délais de traitement des tests et l’envoi des échantillons aux laboratoires qui ont une capacité de réserve
  • L’examen scientifique et technique continu de l’efficacité des processus de dépistage
  • Les processus de dépistage alternatifs
  • Les technologies émergentes

L’Ontario a également contribué à augmenter la capacité des bureaux de santé publique en matière de recherche des contacts et de gestion des cas. Dans le cadre du Plan d’action de l’Ontario 2020 contre la COVID‑19, le gouvernement a attribué 100 millions de dollars supplémentaires aux bureaux de santé publique pour appuyer le dépistage et les tests ainsi que pour favoriser l’amélioration de la recherche des contacts, notamment par l’embauche de personnel supplémentaire.

En outre, la province a émis un décret d’urgence visant à donner plus de flexibilité aux bureaux de santé publique en les autorisant à prendre les décisions nécessaires en matière de dotation pour appuyer leurs efforts continus de lutte contre le virus. Avec l’aide de bénévoles, les bureaux de santé publique ont été en mesure d’accroître leur capacité à gérer les cas et les contacts, ce qui est essentiel pour enrayer la pandémie. Ces bénévoles comprennent des milliers d’infirmières et infirmiers à la retraite et d’étudiants et étudiantes en médecine qui se sont portés volontaires sur le site Web de la province.

Faits en bref

  • Le 10 avril 2020, la province s’est engagée à augmenter sa capacité de dépistageen doublant le nombre de tests traités chaque jour, pour atteindre le nombre de 8 000 tests quotidiens au 15 avril 2020 et de 14 000 tests quotidiens au 29 avril 2020.
  • Dans les 48 heures suivant sa mise en œuvre, le Plan d’action contre la COVID-19 pour les foyers de soins de longue durée a permis d’augmenter considérablement le nombre de tests effectués auprès du personnel et des résidents des foyers de soins de longue durée de la province.
  • Le Plan d’action COVID-19 : protection des Ontariens vulnérables a également renforcé le programme provincial de dépistage auprès du personnel et des clients des foyers de groupe et des refuges pour sans-abri ainsi que dans d’autres milieux collectifs.
  • L’Ontario dispose d’un réseau de 23 laboratoires à l’échelle de la province qui coordonnent leurs efforts pour continuer à renforcer la capacité du système et à améliorer les délais de traitement des tests de la COVID-19.
  • L’Ontario est aujourd’hui le chef de file au Canada en ce qui concerne le nombre de tests quotidiens par habitant. Le renforcement du programme provincial de dépistage a permis à l’Ontario de devancer l’Alberta, la Colombie-Britannique et le Québec dans ce domaine.
Wawa Community Food Bank