Private Member’s Bill to Improve winter driving along Hwy 11 & 17 Corridors

NDP MPP Guy Bourgouin held a press conference at Queen’s Park on Wednesday to introduce a Private Member’s Bill that will improve maintenance standards and make winter driving safer on northern Ontario’s main Highways 11 and 17.

Bourgouin, MPP for Mushkegowuk-James Bay, was joined by representatives from northern communities and businesses who said improving winter road maintenance in Northern Ontario is urgently needed.

“Too many Northern Ontarians have lost their lives, or suffered life-altering injuries driving on poorly-maintained routes in the winter,” Bourgouin said. “With this bill we can save lives in Northern Ontario by making our highways safer for drivers.

“Northern drivers and families have waited long enough. They deserve nothing less than to know that their roads are safe during the long winter months.”

MPP Bourgouin’s bill, Making Northern Ontario Highways Safer, 2019, will ensure that Highways 11 and 17 are maintained with the province’s strictest requirements for snow removal. By classifying the northern highways the same as all 400 series highways and the QEW, snow must be removed within eight hours of the end of a snowfall.

The Ministry of Transportation’s snow removal classification standards depend on the type of highway and traffic volumes, not on climate or vehicle size and weight. Bourgouin’s bill would bump up Highways 11 and 17 to Class 1 in all of their sections, whether two or four-lane, and eliminate vehicular traffic specification.

Dave Plourde, mayor of Kapuskasing said he supports Bourgouin’s bill to improve winter conditions on Highway 11, a lifeline of the community. “Highway 11 is the only access point for our community and recurrent winter closures have major consequences on the lives of residents in the Kapuskasing area. The municipal council will be thus voting on a resolution to support Mr. Bourgouin’s bill on June 17.”

Sue Dery, safety manager at Grant’s Transport Ltd./GRW Transport Limited, said winter road conditions on the highways need to be improved. A truck driver from the company was killed on Highway 11 during a snow storm.

“Northern Ontario’s highways are filled with dangerous corners and hills. Lots of truckers are retiring or not working during winter months because they are scared,” said Dery. “Winter, coupled with driver shortage, is taking a toll on the company’s operations.”

Mark Andrews, former OPP North East Region Traffic and Marine Unit commander, said northern Ontario’s main routes need to be properly maintained to keep northern communities and the country connected.

“The classification and treatment of Highways 11 and 17 have always concerned me, as both routes are integral for the Trans Canada corridor,” said Andrews. “There are very few opportunities for detours on either of these routes. When these routes are not maintained and kept passable, the country is cut in half. Finally, the communities along these routes have only one way to access each other by ground: these two highways.”

Mario Villeneuve, president of Villeneuve Construction said the highways need to be properly maintained to keep traffic flowing.

“Highways are shut down more often than before,” said Villeneuve. “Heavy-load traffic is increasingly using the Highway 11 corridor, which is causing inconveniences to communities and businesses.”


 

Guy Bourgouin, député provincial néo-démocrate, a tenu une conférence de presse à Queen’s Park aujourd’hui pour annoncer le dépôt d’un projet de loi d’intérêt privé qui, une fois adopté, améliorerait la qualité de l’entretien des routes et rendrait plus sécuritaire la conduite hivernale sur les routes 11 et 17, les principales artères de transport du Nord de l’Ontario.

Lors de sa conférence de presse, M. Bourgouin était accompagné de représentant·e·s des communautés et des entreprises du Nord, qui ont signalé que l’amélioration de l’entretien hivernal de routes du Nord de l’Ontario était une urgence absolue.

« Trop de gens du Nord ont perdu leur vie, ou souffert des séquelles permanentes à la suite d’accidents dont ils ont été victimes en conduisant sur des routes mal entretenues pendant l’hiver », a déploré M. Bourgouin. « Avec ce projet de loi, on pourra sauver des vies au Nord de l’Ontario en rendant nos routes plus sécuritaires pour les personnes qui les empruntent. »

« Les conducteurs et les conductrices du Nord, ainsi que leurs familles, n’ont que trop attendu. Ils méritent de savoir que leurs routes seront sécuritaires pendant les longs mois d’hiver. Rien de moins. »

Le projet de loi déposé par M. Bourgouin, Loi de 2019 visant à accroître la sécurité des voies publiques dans le nord de l’Ontario, garantira que les routes 11 et 17 bénéficieront des exigences les plus rigoureuses de la province en matière de déblayage et d’entretien. En introduisant les routes du Nord dans une même catégorie que les autoroutes série-400 et l’autoroute Queen-Elizabeth, il deviendra obligatoire de déblayer la chaussée dans les huit heures suivant une chute de neige.

La classification actuellement utilisée par le Ministère des Transports – ayant un impact direct sur les exigences gouvernementales en matière de déblayage hivernal – dépend du type de route et du volume du trafic – non pas du climat, ni de la taille ou du poids des véhicules. Le projet de loi déposé par M. Bourgouin classera les routes 11 et 17 dans une catégorie supérieure, dans chacun de leurs tronçons – qu’ils soient à deux ou à quatre voies –, et éliminera la prise en compte des détails concernant le volume du trafic routier.

Le maire de Kapuskasing, Dave Plourde, appuie le projet de loi de Bourgouin visant à améliorer l’entretien hivernal sur la route 11, ce qui est essentiel pour la communauté. « La route 11 est le seul point d’accès pour notre communauté. Les fermetures en hiver provoquent des retards qui ont des conséquences majeures sur la vie des habitants de la région de Kapuskasing. Le conseil municipale votera donc sur une résolution d’appui au projet de loi de M. Bourgouin le 17 juin ».

Mme Sue Déry, responsable de la sécurité chez G.R.W. Transport, a souligné que les conditions routières hivernales devaient être améliorées. Ladite compagnie a déjà perdu l’un de ses camionneurs, décédé lors d’une tempête de neige sur la route 11.

« Les routes du Nord de l’Ontario sont pleines de courbes et de vallons dangereux. Beaucoup de camionneurs s’imposent une retraite ou ne travaillent pas pendant les mois d’hiver parce qu’ils ont peur », a dit Mme Déry. « L’hiver, joint à la pénurie de camionneurs, a un impact négatif sur le fonctionnement de la compagnie. »

Mark Andrews, ancien commandant de la Police provinciale de l’Ontario – inspecteur de la sécurité routière et marine, région du Nord-Est –, a affirmé que les routes principales du Nord de l’Ontario devraient bénéficier d’un entretien adéquat, afin d’assurer le contact entre les communautés du Nord et le reste du pays.

« La classification et le traitement des routes 11 et 17 m’ont toujours préoccupé, car les deux routes font partie intégrante du Corridor transcanadien », a précisé M. Andrews. « Il y a très peu de possibilités de détours sur ces deux routes. Quand elles ne sont pas entretenues et que le trafic s’y trouve interrompu, le pays est coupé en deux. Finalement, les communautés qui vivent le long de ces routes ont une seule façon de communiquer l’une avec l’autre par voie terrestre : ces deux routes. »

Mario Villeneuve, président de Villeneuve Construction, a abondé dans le même sens, signalant que les routes devraient bénéficier d’un entretien adéquat afin d’assurer la fluidité du trafic.

« Les routes sont fermées plus souvent que par le passé », a dit M. Villeneuve. « Les véhicules lourds utilisent de plus en plus le corridor offert par la route 11, ce qui occasionne des désagréments aux communautés ainsi qu’aux entreprises. »

This Media Release

This is a media release by the organization. If you would like to send Wawa-news.com a media release to be published, send it to Brenda Stockton, Editor/Publisher, [email protected]