Le député néo-démocrate Michael Mantha demande au gouvernement Ford d’agir contre la propagation de la maladie de Lyme en Ontario

Ce jeudi, M. Michael Mantha, député provincial néo-démocrate, a déposé une motion demandant au gouvernement Ford de ne plus temporiser et de prendre des mesures immédiates contre la maladie de Lyme, dont les cas sont de plus en plus nombreux en Ontario.

 

« C’est en Ontario que l’on trouve le nombre le plus élevé de cas de maladie de Lyme de tout le pays, et ce nombre est en train d’augmenter », a dit M. Mantha, député provincial d’Algoma—Manitoulin. « Les gens ont peur d’être infectés. Et trop de gens souffrent déjà de l’affaiblissement qu’impose la maladie de Lyme. Le gouvernement actuel est aujourd’hui en possession d’un plan d’attaque contre cette maladie. M. Doug Ford doit mettre en œuvre ce plan sans tarder, afin d’enrayer la propagation de la maladie et afin d’aider les Ontarien·ne·s aux prises avec cette situation critique. »

 

Monique Hachey s’est jointe à M. Mantha lors d’une conférence de presse à Queen’s Park. Elle a partagé son expérience de sa lutte contre la maladie de Lyme en Ontario. « Je soutiens la motion de Mike à 110% car la plupart des personnes atteintes par la maladie de Lyme ne bénéficient pas nécessairement du même soutien financier et familial que moi », a déclaré Mme. Hachey. «Voyager dans d’autres pays et dépenser des centaines de milliers de dollars pour obtenir le traitement dont vous avez besoin n’est pas juste. Les gens souffrent en Ontario et le gouvernement ne fait rien. »

 

La motion de M. Mantha demande que la province mette en œuvre les 10 recommandations du rapport conçu et remis par le Groupe consultatif sur la maladie de Lyme et les maladies transmises par les tiques. M. Mantha a été membre à part entière de ce groupe consultatif indépendant, qui comprenait des patients, des médecins, des chercheurs, des fonctionnaires du ministère de la Santé, des professionnels du domaine de la santé et des représentants d’organismes en faveur des personnes souffrant de la maladie de Lyme.

 

Ce rapport vient s’ajouter au travail accompli par Santé publique Ontario et par Qualité des services de santé Ontario dans le domaine du traitement des piqûres de tiques. Le rapport prend aussi en compte les politiques et les programmes du ministère de la Santé relatifs à la maladie de Lyme.

 

Bien que le rapport ait été accepté par le gouvernement libéral précédent, les recommandations qui y sont faites n’ont pas été mises en œuvre. Ce rapport a également été appuyé sans réserve par de nombreuses organisations à travers la province et le pays.

 

« La maladie de Lyme a le potentiel d’affecter l’ensemble de l’organisme, pouvant même engendrer la paralysie », a rappelé M. Mantha. « Le gouvernement Ford peut agir pour enrayer la propagation de la maladie de Lyme et pour traiter les Ontarien·ne·s qui en souffrent aujourd’hui. »

 

Au Canada, c’est au Nord-Ouest de l’Ontario que le taux de prévalence des infections est le plus élevé. Une étude menée sur l’île Corkscrew, située à 20 kilomètres au sud-ouest de Kenora, a trouvé que la bactérie à l’origine de maladie de Lyme était présente dans huit espèces de tiques. La présence de la maladie de Lyme elle-même a été détectée chez 41 % de celles-ci.

 

« Le niveau de risque que représente la maladie de Lyme en Ontario autorise à parler d’une crise potentielle. Ce gouvernement a le pouvoir et l’obligation d’agir sans plus tarder pour protéger les gens du Nord-Ouest de l’Ontario, ainsi que les familles de toute la province », a souligné M. Mantha.

 

Voici les 10 recommandations faites par le Groupe consultatif sur la maladie de Lyme :

 

  1. Établir des centres d’excellence pour les maladies transmises par les tiques réunissant tous les intervenants, notamment les patients, les défenseurs des patients et les soignants, impliqués dans les processus de développement.
  2. Effectuer un examen des lignes directrices en matière de pratiques cliniques actuelles axées sur l’évaluation, le traitement et la prévention de la maladie de Lyme et d’autres maladies transmises par les tiques.
  3. Améliorer les communications avec les professionnels de la santé réglementés concernant les normes de pratique pour le diagnostic et le traitement de la maladie de Lyme et d’autres maladies transmises par les tiques.
  4. Offrir des possibilités de formation professionnelle aux professionnels de la santé réglementés et établir un modèle de soins coordonnés pour les patients atteints de la maladie de Lyme et d’autres maladies transmises par les tiques, à tous les stades de ces maladies.
  5. Améliorer l’éducation et la sensibilisation du grand public aux maladies transmises par les tiques.
  6. Poursuivre la collaboration avec les conseils scolaires, les groupes communautaires, les associations et d’autres ministères provinciaux, afin de souligner l’importance de la prévention des maladies transmises par les tiques.
  7. Établir un plan directeur pour la recherche communautaire sur les maladies transmises par les tiques, assorti de principes d’enquête et d’un processus de mise en œuvre.
  8. Examiner les méthodes de dépistage actuelles pour le diagnostic de la maladie de Lyme et d’autres maladies transmises par les tiques.
  9. Effectuer un examen des activités actuelles de surveillance des tiques en Ontario.
  10. Mettre sur pied un groupe consultatif doté d’une expertise en matière de maladies transmises par les tiques et collaborer avec tous les intervenants afin de fournir des conseils continus et de passer en revue un rapport annuel relatif aux progrès de mise en œuvre du Plan d’éducation et de sensibilisation de l’Ontario en dix étapes et des mesures recommandées dans ce rapport.

Link to Press Conference

Mike Mantha

Michael Mantha is a politician in Ontario, Canada. He is a New Democratic member of the Legislative Assembly of Ontario who was elected in 2011. He's the NDP critic for Indigenous Relations and Reconciliation and critic for Northern Development and Mines. He represents the riding of Algoma—Manitoulin.
Mike Mantha

Latest posts by Mike Mantha (see all)