Le médecin hygiéniste en chef publie son rapport annuel de 2022

March 07, 2023
Ministry of Health

Le Dr Kieran Moore, médecin hygiéniste en chef, a fait la déclaration suivante au sujet de la publication de son rapport annuel de 2022 intitulé « Être prêt : Assurer la préparation des services de santé publique face aux éclosions infectieuses et aux pandémies » :

« Au cours des trois dernières années, la pandémie de COVID-19 a exigé des sacrifices de la part des personnes, des familles, des entreprises, du système de soins de santé ainsi que des partenaires du secteur de la santé publique. Bien que l’Ontario ait fait bonne figure dans l’ensemble, à l’instar des autres provinces et territoires, nous n’étions pas du tout préparés à faire face à une grave éclosion qui allait durer des années. Nous devons tirer des leçons de cette expérience.

Être prêt n’est pas une évaluation des mesures prises par l’Ontario pour faire face à la pandémie de COVID-19, et n’est pas non plus propre à cette dernière. Le rapport se veut un appel à tirer les principales leçons de cette pandémie ainsi que de la grippe A (H1N1) et du SRAS, afin de s’assurer que l’Ontario est prêt à faire face à toute future éclosion ou pandémie, peu importe quand elle se produira.

S’inspirant de rapports antérieurs sur la santé publique, le présent rapport demande que l’on mette fin au cycle d’expansion et de ralentissement du financement, selon lequel les investissements dans la santé publique augmentent à la suite d’événements majeurs, mais diminuent ensuite au fil du temps. Grâce à des investissements continus dans l’état de préparation de la santé publique, l’Ontario peut bâtir et maintenir son système de santé et son état de préparation communautaire et sociétal pour répondre aux défis futurs.

Cette approche comprend la poursuite du renforcement d’un personnel de santé compétent, adaptable et résilient, ainsi que l’investissement dans l’expertise scientifique, les technologies, les systèmes, les fournitures et les autres ressources dont nous avons besoin pour détecter et gérer les éclosions.

En outre, il est important de veiller à ce que toutes les collectivités et tous les milieux, en particulier ceux qui sont confrontés à des inégalités sanitaires et sociales, soient soutenus par des partenariats de collaboration, afin d’être résilients et d’obtenir de meilleurs résultats sanitaires lors de futures éclosions.

Il faut également continuer à renforcer la confiance sociale, contrer la désinformation et aider les gens à comprendre comment et pourquoi les décisions sont prises tout en leur fournissant les renseignements et les outils dont ils ont besoin pour se protéger et protéger ceux qui les entourent.

Lorsque l’on envisage la prochaine menace grave pour la santé publique, il ne s’agit pas de se demander si elle aura lieu, mais bien quand elle aura lieu. Les éclosions mondiales, comme la variole simienne, et les menaces qui resurgissent, comme la polio, sont déjà là. La prochaine pandémie n’est sans doute pas loin. Grâce à ce rapport et aux rapports ultérieurs, le Bureau du médecin hygiéniste en chef continuera d’évaluer l’état de préparation de l’Ontario en cas d’éclosion et de pandémie, et d’en rendre compte, afin de s’assurer que le système de santé publique de l’Ontario est prêt à intervenir rapidement et équitablement. »

 

Ontario Government

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*