Un programme national d’alimentation scolaire pour les enfants du Nord de l’Ontario s’impose depuis longtemps

Vendredi, le NPD du Canada a exhorté les libéraux à mettre en place un programme national d’alimentation scolaire dans le cadre du prochain budget fédéral, le 16 avril.

En ce moment, la fréquentation des banques alimentaires à travers le pays est à son plus haut niveau depuis 1989 et plus d’un million d’enfants vivent dans la pauvreté. À Sault Ste. Marie, on rapporte qu’une banque alimentaire est à court de nourriture en raison de la forte demande. Le NPD estime que les libéraux doivent agir et mettre en place un programme national d’alimentation scolaire afin qu’aucun enfant n’aille à l’école le ventre vide.

« Nous avons des enfants dans nos communautés qui n’ont pas accès à des aliments nutritifs et qui vont à l’école le ventre vide. Cette situation ne devrait pas exister au Canada, a déclaré la députée néo-démocrate Carol Hughes (Algoma–Manitoulin–Kapuskasing). Les Canadiennes et Canadiens travaillent fort pour nourrir leur famille, mais ils ne peuvent pas faire face à la hausse vertigineuse des prix des aliments alors que les PDG ultra-riches des épiceries s’en mettent plein les poches. Les conservateurs de Pierre Poilievre ont voté contre le programme, ce qui est honteux. Les libéraux font miroiter cette promesse à chaque élection, mais refusent de la concrétiser. Les néo-démocrates veulent donner la priorité aux familles en mettant en place un programme qui permettra à chaque enfant de manger à sa faim. »

Les programmes d’alimentation scolaire garantissent que les enfants reçoivent un repas sain chaque jour. Cela les aide à apprendre et à grandir sans avoir à se soucier de leur prochain repas. Ils apportent également aux parents un soulagement bien nécessaire à un moment où la population canadienne est à bout de souffle.

« Pendant que les familles dépensent à la limite de leurs moyens et que les PDG des épiceries s’enrichissent encore plus, les conservateurs de Pierre Poilievre ont voté contre un programme d’alimentation scolaire pour les enfants en décembre dernier – c’est impitoyable, a déclaré le député néo-démocrate Charlie Angus (Timmins–Baie James). Mais lorsque les gens regardent le bilan de M. Poilievre, ils constatent qu’il incarne tout à fait ce qu’il est. Lorsqu’il était ministre, il a accordé 55 milliards de dollars en allégements fiscaux aux grandes entreprises – c’est là sa priorité. Il ne se soucie pas de distribuer de la nourriture aux enfants qui en ont besoin, mais de protéger les intérêts des riches et des puissants.

Il ne se bat pas pour les travailleuses et travailleurs et leurs familles. En revanche, les néo-démocrates continueront de se battre pour que les familles du Nord de l’Ontario reçoivent le soutien qu’elles méritent. »

Ontario NDP

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*