Comment la pandémie COVID19 a-t-elle affecté l’économie du Nord de l’Ontario ?

La pandémie de COVID-19 a porté un dur coup aux communautés du monde entier. Toutefois, comme le montre le dernier document publié par l’Université Lakehead en partenariat avec l’Institut des politiques du Nord, toutes les communautés n’ont pas vécu la même expérience. L’impact du COVID-19 sur l’économie du Nord de l’Ontario examine ces différences, notamment entre le Nord et le Sud de l’Ontario d’un point de vue économique.

Les auteurs ont constaté que les taux d’infection étaient beaucoup plus faibles dans le Nord de l’Ontario que dans le Sud, et que les vagues d’infection dans le Nord ne correspondaient pas à celles du Sud. Même dans le Nord, il y avait des différences dans les taux d’infection entre les unités de santé publique. Parmi les raisons possibles de ce phénomène, citons une différence de composition industrielle régionale qui pourrait influencer la capacité des fermetures à être efficaces, ainsi que le fait que les communautés du Nord sont moins densément peuplées.

De plus, la première vague de COVID-19 a entraîné une réduction de l’emploi légèrement moins importante dans le Nord de l’Ontario que dans le reste de la province, mais lors de la deuxième vague, le Nord a connu une chute de l’emploi beaucoup plus importante. Cela pourrait, en partie, être dû à la nature cyclique de l’économie du Nord de l’Ontario. De plus, le taux d’emploi des hommes a chuté plus sévèrement dans le Nord de l’Ontario par rapport à la province, tandis que les femmes, par contre, étaient moins susceptibles de devenir des chômeuses en raison de leur surreprésentation dans le secteur public. Plus d’hommes ont été employés dans le secteur privé, qui a mieux réagi à la crise.

“L’un des objectifs de ce document est d’armer les décideurs, les praticiens communautaires, les propriétaires d’entreprises et autres, pour les crises potentielles à venir”, a déclaré le Dr Karl Skogstad de l’Université Lakehead, qui est l’un des quatre auteurs. “Et plus encore, il souligne le besoin continu de reconnaître les réalités distinctes du Nord de l’Ontario dans l’élaboration des politiques.”

Sur la base des résultats, plusieurs recommandations de politiques ont été présentées, notamment :

  1. Le soutien supplémentaire à l’emploi après une fermeture peut être limité dans le temps, car les marchés du travail semblent se rétablir rapidement.
  2. Les futures réductions des dépenses publiques devraient tenir compte de l’effet négatif disproportionné qu’elles auront sur le Nord de l’Ontario, une région déjà caractérisée par des revenus relativement faibles.
  3. Les politiques de santé publique devraient être mises en œuvre à l’échelle régionale.
This Media Release

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*