L’Ontario annonce de nouvelles initiatives sur les recommandations de l’Enquête publique sur les foyers de soins de longue durée

Aujourd’hui, l’Ontario a publié deux rapports et annoncé de nouvelles initiatives qui donnent suite aux recommandations formulées par l’honorable Eileen E. Gillese, commissaire de l’Enquête publique sur les foyers de soins de longue durée, qui rendront les soins de longue durée plus sûrs et plus solides, aujourd’hui et à l’avenir.

Le Rapport de l’Enquête Gillese fait le point sur les réalisations dans quatre secteurs clés recommandés par la juge Gillese : la sensibilisation, la prévention, les mesures de dissuasion et la détection des préjudices intentionnels dans les foyers de soins de longue durée. L’Enquête Gillese a fourni une analyse approfondie et formulé des recommandations pour rendre le système de soins de longue durée plus sûr. À ce jour, 80 % des recommandations sont achevées ou en cours.

« Je suis de tout cœur avec les victimes, les familles des victimes qui ont été touchées et la victime survivante, a déclaré la Dre Merrilee Fullerton, ministre des Soins de longue durée. Les efforts de notre gouvernement suivent la feuille de route bien définie de la juge Gillese pour répondre aux normes de sécurité du 21e siècle en matière de soins de longue durée et nous continuerons à développer et à fournir les soins de haute qualité que nos résidents méritent. »

Dans le cadre de la modernisation des soins de longue durée en Ontario, Rapport d’étude sur la dotation en personnel dans les foyers de soins de longue durée a également été publié. Cette étude servira de base à l’élaboration d’une stratégie globale de dotation en personnel qui sera publiée plus tard dans l’année. L’étude a été réalisée par un Groupe consultatif pour l’étude sur les effectifs des foyers de soins de longue durée provenant de l’externe et composé de défenseurs des résidents et des familles, d’exploitants, d’universitaires et d’autres leaders d’opinion du secteur. Ce groupe a fourni au gouvernement des conseils sur la dotation en personnel dans le secteur des soins de longue durée pour donner suite à une recommandation clé du rapport de la juge Gillese.

La province investit dans un fonds de formation de 10 millions de dollars par an pour aider le personnel de première ligne à acquérir de nouvelles compétences, notamment la flexibilité et la résilience nécessaires pour s’adapter à l’évolution des pratiques.

Pour donner suite aux recommandations de la juge Gillese, l’Ontario a conclu un partenariat de 1,8 million de dollars sur trois ans avec l’Institut pour la sécurité des médicaments aux patients du Canada afin d’aider les foyers de soins de longue durée à renforcer leurs pratiques en matière de sécurité des médicaments. L’Ontario prévoit également de lancer au printemps prochain un programme de technologie de sécurité des médicaments afin d’aider les foyers à adopter de nouvelles technologies pour renforcer la sécurité des médicaments.

« Les mesures que nous prenons aujourd’hui s’inscrivent dans un plan de modernisation plus vaste visant à mettre en place un système de soins de longue durée plus sûr et plus solide pour nos proches, a déclaré la ministre Fullerton. Je tiens à remercier mon adjointe parlementaire, la députée Effie Triantafilopoulos, pour son leadership et son travail sans relâche sur ce rapport de dotation, qui nous mènera à notre stratégie de dotation plus tard cette année. »