Lettre – Merci et Chi-Miigwetch

Jun 12, 2017 @ 14:35

Chers résidents du Nord,

 

Chose certaine, ces sept dernières années au RLISS du Nord-Est n’ont jamais été ennuyeuses!

 

Car, disons-le, pour planifier, intégrer et financer des services de santé pour une population en déclin et vieillissante de plus de 565 000 habitants sur un immense territoire, il faut beaucoup de temps et un grand souci du détail!

 

Avant de me joindre au RLISS, j’ai œuvré au sein du secteur privé et des gouvernements provincial et fédéral. Je n’avais aucune idée que mes 34 ans d’expérience me préparaient pour ce qui a été le point culminant de ma carrière, un parcours incroyable dans le domaine des soins de santé!

 

Mais, après une réflexion attentive et approfondie, j’ai décidé de quitter le RLISS à la fin de juin.

 

Je suis fière des importants progrès que nous avons réalisés ensemble afin d’améliorer le système de santé du Nord-Est de l’Ontario. Les travaux que nous avons entrepris collectivement pour accroître l’accès, réduire les temps d’attente, améliorer la coordination des soins et renforcer la durabilité du système ont commencé à faire une différence.

 

Par exemple, un plan de capacité orthopédique a été mis en place, entraînant la création de centres d’évaluation des articulations à North Bay, Parry Sound, Sault Ste. Marie, Sudbury et Timmins. Ces centres ont permis de réduire de moitié les temps d’attente pour les résidents du Nord nécessitant un remplacement de la hanche ou du genou.

 

Examinons nos efforts dans le secteur de la santé mentale et de la lutte contre les dépendances. Parmi d’autres initiatives, le RLISS a mis en place des mesures de soutien au logement pour ceux qui sortent de l’hôpital, a élargi les programmes de soutien par des pairs, a créé une ligne régionale de réconfort, et a retenu les services du Dr Brian Rush afin de mener un examen des services de lutte contre les dépendances dans la région, ce qui a permis de mettre sur pied le Conseil consultatif régional sur la santé mentale et les dépendances.

 

Le RLISS du Nord-Est préconise également le recours aux technologies habilitantes – nous sommes l’un des plus grands utilisateurs de la télémédecine dans la province! L’Unité virtuelle de soins aux malades en phase critique du Nord-Est, située à Horizon Santé-Nord, a permis de sauver des vies dans le Nord et a remporté une Médaille ministérielle. Et nous avons collaboré plus récemment avec les 25 hôpitaux de la région afin de créer l’initiative Une personne. Un dossier. Un système. qui reliera tous les hôpitaux du Nord à un système d’information unique et permettra de normaliser la prestation de soins cliniques de qualité pour que les patients n’aient pas à expliquer leur cas ou subir les mêmes essais plusieurs fois.

 

L’amélioration de la santé et du bien-être des Autochtones du Nord constitue un domaine prioritaire pour le RLISS, qui a élaboré récemment un Plan d’action en matière de réconciliation pour le Nord-Est. Le RLISS poursuit la mise en œuvre des 25 appels à l’action décrits dans le Plan.

 

Nous avons déployé des efforts pour aider les personnes âgées à vivre de façon autonome à la maison en investissant dans des services d’aide à la vie autonome, d’autres mesures de soutien à domicile, ainsi que des solutions innovatrices comme le programme PATH (Priority Assistance to Transition Home), afin d’assurer que les personnes âgées peuvent retourner à la maison en toute sécurité après un séjour à l’hôpital avec tous les soutiens dont elles ont besoin. La création du Projet ontarien de soutien en cas de troubles du comportement dans le Nord-Est (Projet OSTC) a permis de mettre au point une nouvelle façon de soigner les personnes atteintes de démence et de soutenir les personnes qui s’occupent d’elles.

 

Voilà quelques-uns des faits saillants des activités et résultats au cours des sept dernières années!

Certains d’entre vous pourraient se demander si j’ai appris quelque chose après 41 ans. Eh bien, voici les sept principales choses que j’ai apprises au cours de mes sept années en tant que directrice générale du RLISS du Nord-Est :

 

  1. Aimez ce que vous faites!

Ayez la conviction que vous faites une différence. Vouloir avec passion aider les résidents du Nord, s’enthousiasmer lorsque les indicateurs de rendement du système de santé sont au vert, se sentir bien dans sa peau et être satisfait de son travail, tout cela est essentiel à la réussite.

 

  1. Nous sommes souvent exposés à de formidables possibilités – il faut les saisir!

Trouvez des solutions, travaillez fort, vivez chaque moment, regardez toujours vers l’avenir et non vers le passé. Rassurez-vous, il m’a fallu énormément apprendre lorsque j’ai commencé au RLISS et que je me suis retrouvée avec de nombreuses personnes qui avaient travaillé toute leur vie dans les soins de santé!

 

  1. Écoutez avec votre tête etvotre cœur. Vos décisions seront plus faciles à prendre et plus judicieuses.

 

  1. Ayez le courage de vous exprimer et de prendre des risques; 565 000 résidents du Nord comptent sur un solide leadership dans la région.

 

  1. N’oubliez pas que tout est question de temps – soyez un pas en avant et non en arrière!

Vous devez être prêts à saisir les possibilités qui se présentent et vous assurer d’avoir fait le travail préparatoire.

 

  1. La vie est centrée sur les relations– établir des relations à la maison et au travail exige temps et énergie.

 

  1. Et finalement, soyez à l’aise avec l’incertitude et le changement. Ils font partie de la vie!

 

Ce fut un privilège de travailler avec un groupe de gens aussi positifs et enthousiastes. Les résidents du Nord sont très chanceux d’avoir des employés exceptionnellement talentueux au RLISS, et leurs talents contribuent à améliorer l’expérience des patients en bâtissant un meilleur système de santé.

Au moment de refermer ce chapitre, je m’apprête à quitter Attawapiskat, Fort Albany, Moosonee et Moose Factory, où j’ai passé du temps avec un grand nombre de chefs de file du domaine de la santé et des dirigeants communautaires afin d’assurer que les travaux du RLISS se poursuivront dans les communautés les plus nordiques et nous continuerons de renforcer les nombreux importants partenariats qui aident les résidents de ces régions à vivre bien et en bonne santé.

 

Ce fut des jours très productifs consacrés au renforcement des soins primaires. J’ai également eu l’occasion de présenter le Dr Paul Preston, nouveau vice-président des soins cliniques du RLISS (deuxième à droite), le Dr Jason Sutherland, responsable des soins primaires pour la sous-région de Sudbury/Manitoulin/Parry Sound (à droite), et David McNeil, vice-président des services aux patients, de la transformation clinique, et chef de direction des soins infirmiers à Horizon Santé-Nord (à gauche) à des personnes comme le Dr Gordon Green, médecin-chef de la Weeneebayko Area Health Authority (WAHA).

 

Enfin, alors que je fais mes adieux, je tiens à remercier tous les résidents du Nord pour leur soutien continu, leur générosité d’esprit, et leur volonté à échanger de façon constante avec nous en tant qu’organisme afin de bâtir un meilleur système de santé. N’oubliez pas que nous travaillons pour vous!

 

Je vous souhaite un bel été de 2017 … merci et chi-miigwetch.

 

About Louise Paquette

Directrice générale du RLISS du Nord-Est