La Police provinciale munira ses agents de première ligne de naloxone et d’un équipement de protection obligatoire pour les fouilles et perquisitions visant à trouver des stupéfiants

La Police provinciale de l’Ontario fournira de la naloxone à tous les membres de première ligne et à ceux des unités spécialisées désignées.

Tous les agents de première ligne recevront une trousse comprenant deux doses de naloxone sous forme de vaporisateur nasal pendant qu’ils sont en service et tous les membres des unités spécialisées sélectionnées, comme les unités du contrôle des stupéfiants et les unités de lutte contre la délinquance urbaine, recevront une trousse individuelle.

L’utilisation de l’équipement de protection individuel sera obligatoire pendant les perquisitions ou fouilles où la présence de stupéfiants est soupçonnée, les saisies de drogue ou l’échantillonnage afin d’assurer la sécurité des agents de la Police provinciale. Les agents de première ligne devront porter l’équipement de protection exigé, notamment un masque respiratoire, des lunettes de sécurité, des gants en nitrile et un chandail ou un mateau à manches longues.

Des tests réalisés par Santé Canada ont révélé la présence de fentanyl dans 114 saisies effectuées par la Police provinciale en 2016 dans les collectivités principalement rurales qu’elle sert, démontrant qu’il s’agit d’une préoccupation nouvelle et continue dans toutes les régions de l’Ontario. Les résultats des tests pour l’année 2017 ne sont pas encore disponibles, mais le nombre de saisies avec présence de fentanyl semble être similaire à celui de 2016.

Le but premier de fournir de la naloxone aux agents est qu’ils y aient accès en cas d’exposition. Cependant, les agents seront formés pour l’utiliser sur un membre du public en cas de danger de mort et lorsque les services médicaux d’urgence ne sont pas immédiatement disponibles.

Les trousses de naloxone sont un outil supplémentaire que les agents de la Police provinciale pourront utiliser pour assurer la sécurité dans nos collectivités. La naloxone est un antagoniste opioïde qui peut neutraliser les effets d’une surdose d’opioïdes pendant 20 minutes à une heure, environ, selon la force de l’opioïde.

Cet été, les membres de la Police provinciale recevront une formation sur l’utilisation de la naloxone et de l’équipement de protection ainsi que sur les nouvelles procédures à suivre lorsque la présence d’une substance désignée est soupçonnée. La Police provinciale a lancé un processus d’approvisionnement pour l’acquisition de trousses de naloxone.

« Nous prenons la santé et la sécurité de nos membres et de nos collectivités très au sérieux. En raison de la présence de plus en plus importante de fentanyl, de substances analogues au fentanyl et de poudres opioïdes synthétiques sur nos rues, les chances d’y être exposé sont très réelles et nous prenons ces mesures pour assurer la sécurité des personnes que nous servons et de nos agents. » – Commissaire J.V.N. (Vince) Hawkes

« La crise des opioïdes est une menace grandissante. En munissant les agents de la Police provinciale de trousses de naloxone, les personnes vulnérables auront rapidement accès à ce médicament qui peut sauver des vies. Lorsqu’une personne fait une surdose, quelques minutes peuvent faire la différence entre la vie et la mort. Cette initiative permettra de sauver des vies. » – Hon. Marie-France Lalonde, ministre de la Sécurité communautaire et des Services correctionnels 

« La sécurité de nos membres est primordiale et, puisque nous voyons de plus en plus de fentanyl sous diverses formes, les chances d’y être exposé ont augmenté. Le fait de munir les agents d’un équipement de protection individuel supplémentaire et de naloxone pourrait bien sauver la vie de l’un de nos membres ou d’un membre du public. » – Rob Jamieson, président, Association de la Police provinciale de l’Ontario

About the Ontario Provincial Police (OPP) - The Ontario Provincial Police is one of North America's largest deployed police services with more than 6,200 uniformed officers, 3,100 civilian employees and 800 Auxiliary officers. They provide essential services that ensure the safety and security of the people of the Province of Ontario.

About This Media Release

This is a media release by the organization. If you would like to send Wawa-news.com a media release to be published, send it to Brenda Grundt, Editor/Publisher, brenda@wawa-news.com